Image à la une "The finest Hours"

The Finest Hours

24 février 2016 3 Par Samuel PLANCHOT

Les éléments se déchaînent dans votre cinéma !!

Résumé : Février 1952. Une énorme tempête frappe les côtes de Cap Cod aux USA. Quatre gardes-côtes entreprennent de sauver des rescapés piégés dans un pétrolier littéralement coupé en deux par les éléments déchaînés. Pendant ce temps, leurs femmes et leurs amis restés au port, attendent de leurs nouvelles dans l’inquiétude la plus totale…
[one_third]finesthoursaffiche1[/one_third]

Fiche Technique

[one_third]

  • Genre : catastrophe
  • Titre : The Finest Hours
  • Réalisation : Craig Gillespie
  • Scénario : Eric Johnson,
    Scott Silver et Paul Tamasy
  • Décors : William Ladd Skinner
  • Costumes : Louise Frogley
  • Directeur photo : Javier Aguirresarobe
  • Montage : Tatiana S. Riegel
  • [/one_third][one_third_last]

  • Musique : Carter Burwell
  • Production : Dorothy Aufiero et James Whitaker
  • Distribution : The Walt Disney Company France (France)
  • Format : couleur
  • Formats sonores : Datasat /
    Dolby Digital / Dolby Atmos
  • Format cinéma : 2.35:1
  • Durée : 117′
  • [/one_third_last]

    Casting : Chris Pine, Casey Affleck, Ben Foster, Holliday Grainger, John Ortiz,
    Eric Banaet Josh Stewart

    J’ai été fort impressionné lors des nombreuses séquences de tempête en mer et de naufrage. Ce film garde les codes du film catastrophe (introduction des personnages, éléments qui conduisent à la catastrophe, le désastre en lui-même, morts tragiques, répercutions sur les « rescapés »), mais j’ai trouvé qu’il n’était pas rempli de clichés comme pouvaient l’être « Daylight » ou « Le pic de Dante ». Le réalisateur met en jeu un aspect humain assez inédit pour une production Disney qui rappelle dans sa thématique le film « Pearl Harbor ».

    La bande son n’est pas en reste. Les effets sonores vous feront littéralement plonger la tête sous l’eau ! Seul bémol, la musique de Carter Burwel est assez standard pour ce genre de film. En effet, ce film n’offre pas de thème dont on pourrait fredonner à la sortie du cinéma comme par exemple la série des « Star Wars », celle des « Indiana Jones », ou encore « Le professionnel » avec Jean-Paul Belmondo

    Je vous recommande donc ce film qui, à mon grand regret, n’a pas fait beaucoup d’entrées, pour ses premiers jours au cinéma.

    Alors fans de films à effets spéciaux « naturels » vous serez aux anges!! Prêts à embarquer ?

    Et vous quel est votre dernier coup de cœur ciné ?