Image à la une - L'odyssée

L’odyssée, un voyage sous-marin

3 novembre 2016 4 Par Adeline KERROS
« J’ai découvert un nouveau monde, j’ai voulu le conquérir alors qu’il fallait le protéger »

Faites votre sac, on embarque pour un beau et long voyage : L’odyssée

affiche-odyssee

Née en Bretagne, d’un grand père et d’un père plongeur sous-marin, j’ai dans les veines un sang iodé et un amour viscéral pour la mer… Vous parler de ce film n’est donc pas une surprise, mais un cadeau !

Le commandant Jacques-Yves Cousteau, a été et l’est encore, adulé et décrié pour ses engagements et ses explorations sous-marines. Ce film de Jérôme Salle avec Lambert Wilson (très ressemblant physiquement), Pierre Niney et Audrey Tautou est rempli de belles émotions.

Dans ce film, nous sommes directement emportés dans les années 50, il parle de la mer, de la découverte des fonds marins, de l’écologie aussi et de la famille surtout.

Oui, la famille, cette force des liens humains a été au centre de ce film car c’est avec sa femme Simone (Audrey Tautou) qu’il a loué la Calypso (son célèbre bateau) et ses enfants (surtout son fils Philippe) qu’il a plongé et révélé des espèces ou lieux méconnus!
Cet équipage solide dirigé par le Commandant Cousteau, un peu mégalo parfois, va tourner une série de films documentaires financés par une chaîne de télévision américaine. Toujours avide d’aller toujours plus vite, plus loin, il va rapidement se perdre …

On assiste ainsi à un choc entre un père et son fils, Philippe (Pierre Niney) qui doit défendre l’écologie à laquelle son père est insensible. Brouillés, chacun fait son chemin puis lorsque les affaires de Cousteau se compliquent, il s’endette, Philippe revient auprès de lui. Il le sensibilise fortement à la protection des océans et des espèces animales menacées: c’est un nouveau départ pour la carrière de son père.

Voici la Bande annonce :

Par ailleurs c’est un beau voyage que l’on peut faire, juste assis dans la salle, puisqu’il se déroule en Méditerranée, Croatie, en Afrique du Sud, et en Antarctique entre autres.

En bref, un portrait plutôt réussi de cet homme, ce marin au bonnet rouge qui a fait de grands pas pour l’homme et pour la faune !
Séance partagée avec mes parents, j’ai été touchée par cette plongée avec les requins et autres espèces et l’émotion très forte bien palpable dans cette famille!

Un conseil : Courez dans vos salles obscures ! Ce film entre biopic et documentaire vaut le détour !